🚹Le PrĂ©Sident De La Chambre D’Agriculture M’Avait Clairement MenacĂ©E : « Vous Ne Mettrez Pas Un Pied Dans Le #Lotetgaronne »

marinetondelier


twitter thread from marinetondelier




🚹Le PrĂ©sident de la Chambre d’agriculture m’avait clairement menacĂ©e : « vous ne mettrez pas un pied dans le #LotEtGaronne ».

đŸŒ»Et il s’est ridiculisĂ© car il ne savait pas Ă  qui il avait affaire…

… J’y ai mis les deux pieds et je vous raconte đŸ§”â€”ïž

petitbleu.fr/2023/03/29/lot


Ce thread sera sans doute un peu long … mais il me semblait important de revenir sur les graves menaces dont nous avons fait l’objet depuis 48 heures… et qui ne resteront pas sans consĂ©quence vu tout ce que j’ai appris sur place.

(Comme quoi c’est utile, les dĂ©placements 🙂

Tout a commencé lundi.

Serge Bousquet-Cassagne, PrĂ©sident de la Chambre d’agriculture du Lot et Garonne, et la Coordination Rurale (syndicat d’extrĂȘme droite dont il est issu) produisent un communiquĂ© caricatural et menaçant. 🚹Le PrĂ©sident de la Chambre d’agriculture m’avait clairement menacĂ©e : « vous ne mettrez pas un pied dans le #LotEtGaronne »

Notez que rien ne va dans son communiquĂ© plein d’amalgames, d’outrances et d’inepties.

-“La torture que vous infligez aux paysans”,
-“Vous incarnez la racine du mal”,
Etc.

C’est plus de la politique, c’est de la sorcellerie …

Et tout ce qui est excessif est insignifiant.

Notez aussi l’usage intĂ©ressant du mot “fief”, en fin de communiquĂ© :

“il n’y aura pas de trĂȘve dans nos combats, nous veillons et veillerons dans notre fief”.

Pour rappel, la dĂ©finition d’un fief, c’est ça —

(tout va bien) Ce thread sera sans doute un peu long

Notez surtout la menace claire :

“Ne venez pas chez nous, ça va mal se passer”.

Pardon ?

– “Mais qu’est-ce qu’il va faire”?
– “Il va tout bloquer avec des tracteurs et ramener les chasseurs”.
– “Et donc?”
– “Ils viendront avec des fusils”.
– “Et alors il vont faire quoi, une fusillade ?”
– “Non, mais ils peuvent se mettre Ă  tirer en l’air et c’est dangereux”.
CĂŽtĂ© service de l’Etat, on me fait comprendre que le Monsieur a l’habitude de mettre ses menaces Ă  exĂ©cution, qu’il vaut mieux reporter.

– “Ici, c’est chez lui, ses rĂ©seaux sont influents, et il n’a peur de rien”.
– “Et donc quoi, c’est l’omerta” ?
– “On peut dire ça comme ça”.

Il se trouve que depuis 2014, je suis Ă©lue d’opposition Ă  l’extrĂȘme droite Ă  HĂ©nin-Beaumont. Que j’ai Ă©tĂ© forgĂ©e dans l’adversitĂ© et malgrĂ© les intimidations.
Que je suis une Ă©cologiste, libre et dĂ©terminĂ©e, et que je n’ai pas l’intention de me laisser intimider par des bourrins.
Parce que si la SecrĂ©taire Nationale d’ @EELV cĂšde, c’est quoi la suite ?

Que les militants Ă©cologistes qui militent courageusement dans le coin et partout ailleurs en France ne sortent plus de chez eux ?

Et pourquoi un PrĂ©sident de chambre d’agriculture dĂ©ciderait qui a le droit d’aller et venir sur un territoire ?

La France est un Etat de droit … qui ne s’arrĂȘte pas aux frontiĂšres du Lot-et-Garonne. Qui n’est pas un “fief”, vu qu’en plus on n’est plus au Moyen-Age.

Nous échangeons rapidement avec les copains écologistes locaux, qui organisent ce déplacement depuis des semaines.

Tout le monde est d’accord : on maintient.

On se laisse pas faire par les bourrins.
On n’accepte pas les menaces.

On informe la PrĂ©fecture et le MinistĂšre de l’IntĂ©rieur de notre dĂ©cision et Ă©changeons avec eux des consignes de sĂ©curitĂ© Ă  mettre en place.
Et surtout j’appelle tout de mĂȘme Monsieur Bousquet-Cassagne, pour comprendre quel est son problĂšme.

Il fait le gros bras :

“Si vous descendez du train je vous remets dans le train. Si vous arrivez pas l’autoroute je vous remets sur l’autoroute”.

Je lui dis que je vais donc devoir venir en avion Ă  Marmande.

(avant que les trolls qui comprennent pas le second degrĂ© ne se dĂ©chainent, je prĂ©cise que c’est une blague, hein ;)).

Mais qu’une chose est sure, c’est que je viendrai.

Il rigole un peu.

Il me parle des violences de #SainteSoline, m’amalgame aux casseurs.

Je lui explique que je suis non-violente. Que j’ai toujours condamnĂ© les violences envers les forces de l’ordre tout comme celles envers les manifestants.

Il me dit “moi, ça sera Ă  main nue et sans cagoule”.

Je lui demande s’il se rend compte de ce qu’il me dit.

Il me dit qu’il a dĂ©jĂ  fait du correctionnel, et qu’on aura le temps de s’en parler dans le camion de gendarmerie Ă  la fin de l’action.

Je lui dis que je ne compte pas ĂȘtre dedans avec lui. Il me dit “on verra”.

Je finis par mettre fin Ă  l’appel en lui disant “allez, Ă  demain”.

Et on retourne s’organiser avec les copains qui me disent “tu vas voir, ya plein de gens sympas en vrai dans le Lot-et-Garonne”.

(Je suis de retour. Et je vous confirme :))

Le lendemain matin, dans le train, je me permets, par texto, de lui faire un petit rappel Ă©crit de ce que je lui ai dit la veille :

👉 s’il se passe quoi que ce soit, des poursuites l’attendent. Tout a commencĂ© lundi

Toujours dans le train, je constate que comme Max la menace m’en avait avertie la veille (« j’ai fini de mobiliser les paysans, je passe aux chasseurs Â») la fĂ©dĂ©ration des chasseurs du Lot-Et-Garonne a rejoint le mouvement

Et qu’ils ont ajoutĂ© « non violence Â» dans leur appel 🧐 Notez que rien ne va dans son communiquĂ© plein d'amalgames, d'outrances et d'inepties

Sur place, des habitants excédés par les menaces sont solidaires, de maniÚre improvisée parfois.

Les copains EELV me transmettent les vidĂ©os qu’ils reçoivent.

On apprend que la Gare de Marmande est fermĂ©e — Notez aussi l'usage intĂ©ressant du mot "fief", en fin de communiquĂ© :

"il n'y aura pas de trĂȘve dans nos combats, nous veillons et veillerons dans notre fief"

Qu’ils sont plusieurs Ă  m’attendre —

(Et que l’apĂ©ro Ă  commencĂ©).

Video Poster

Sur cette autre vidéo, la co-présidente dÚs la Coordination rurale 47 explique son super plan de bataille :

M’empĂȘcher d’aller soutenir le pĂŽle santĂ© de Villeneuve-sur-Lot dont la maternitĂ© est menacĂ©e.

Les soignants apprécieront le sens des priorités de la dame !

Video Poster

« Et aprĂšs casse-croĂ»te â€Š Et aprĂšs petite surprise pour le Maire de Marmande Â».

La surprise pour le Maire de Marmande ? (Qui n’avait en plus rien Ă  voir avec ce dĂ©placement
)

Du lisier dans sa fontaine.

Aucun sens
 BĂȘte et mĂ©chant. Honteux, mĂȘme. Notez surtout la menace claire :

"Ne venez pas chez nous, ça va mal se passer"Branle-bas de combat : les élus du territoire, y compris de gauche, m'appellent en privé

La vidĂ©o qu’en fait @carinecauss , la correspondante de @sudouest , est assez reprĂ©sentative du fait qu’on ne comprends rien, qu’ils parlent tous en mĂȘme temps, et mĂ©langent tout.

« Je vous signale qu’on est aussi quand mĂȘme lĂ  aussi pour la chasse »

« Ouaaaaaaaiiiiiiiisssss Â»

Pendant ce temps lĂ , ne nous voyant pas arriver Ă  Marmande, une autre Ă©quipe s’est prĂ©parĂ©e Ă  Villeneuve-sur-Lot.

Avec le fameux Serge Bousquet-Chassagne qui est chaud comme une baraque Ă  frites (comme on dit dans le Pas-de-Calais).

D’ailleurs @Jul_Pellicier , Correspondant de Sud-Ouest Ă  Agen ( @SO_Agen ), est sur place.

Il retranscrit les Ă©vĂšnements ici.

La Coordination rurale revendique de jouer “au chat et Ă  la souris”.

Voiture Noire Ă  l’approche.

Tout le monde s’excite.

C’est en fait le Directeur de Gifi 🙂

Du coup ça laisse le temps Ă  l’autre Co-PrĂ©sident de la coordination rurale 47 de faire une interview pour

“Vous pensez pas que ça peut vous causer du tort?”
“Le seul tort qu’elle cause c’est Ă  elle avec ses idĂ©ologies qui sont pas bonnes”. OK.

Des renforts d’ #Agen arrivent, mais ils finissent par comprendre que je ne viendrai pas Ă  Villeneuve.

Je prĂ©cise qu’en tant que femme, je suis extrĂȘmement choquĂ©e de ne pas avoir pu, Ă  cause d’eux, dĂ©fendre la santĂ© des femmes et des enfants au pĂŽle mĂšre-enfant menacĂ© de fermeture.

Mais je voulais leur Ă©viter de lisier. Je les soutiendrai d’une autre maniĂšre Ă©videmment.

Et tant que j’en suis Ă  vous parler de fĂ©minisme, je vous laisse prendre connaissance du tweet best-of de notre ami le PrĂ©sident de la Chambre d’agriculture, donc.

“Si elle vient, elle a des couilles”.

C’est fleuri. Il pense surement que je ne viens pas.

Quand nous prenons connaissance de ce tweet, nous sommes avec l’Ă©quipe dans un restaurant d’insertion du secteur. Sur la route de Marmande. Ou nous arrivons, comme convenu dans le plan initial, pour prendre le dĂ©part de la manifestation.

France 3 ( @F3Aquitaine ) a filmé mon arrivée que la manifestation.

J’ai essayĂ© d’accueillir les reprĂ©sentants de la CR avec le sourire. Ai Ă©coute patiemment le Monsieur crier.

Mais quand c’était Ă  mon tour c’était pour qu’il me coupe au bout de 2 secondes. Tant pis.

Video Poster

Heureusement, il y a aussi plein de gens trĂšs chouettes, dont @trineor đŸŒ»
Et donc @trineor a pu filmer ce moment sympathique oĂč les bourrins menacent de reculer avec leur camion Ă  lisier sur la manifestation si j’avance


Des méthodes spéciales, vous en conviendrez.

Inqualifiables, mĂȘme


Petite pause dans le thread, je viens de rentrer dans le Pas-de-Calais, je profite du repas en famille et je reviens 🙂
Repas terminĂ©, enfant couchĂ©, je reprends 🙂
Pendant ce temps, Ă  Villeneuve-sur-Lot … - "Mais qu'est-ce qu'il va faire"?
- "Il va tout bloquer avec des tracteurs et ramener les chasseurs"CÎté service de l'Etat, on me fait comprendre que le Monsieur a l'habitude de mettre ses menaces à exécution, qu'il vaut mieux reporter
Et moi, je suis Ă  Marmande… Pour mĂ©moire, le monsieur a Ă©tĂ© condamnĂ© Ă  du sursis
Pleine d’amour đŸ’šđŸ«¶đŸ«¶đŸ«¶ Il se trouve que depuis 2014, je suis Ă©lue d'opposition Ă  l'extrĂȘme droite Ă  HĂ©nin-Beaumont
Un Ă©norme merci aux membres du service d’ordre de la manifestation et aux autoritĂ©s qui ont fait en sorte que les choses se passent le mieux possible


Et aux manifestants @lacgtcommunique , @ConfPaysanne et @FranceInsoumise notamment, qui sont restés à nos cÎtés.

A 15h30, j’ai du quitter la manifestation pour participer, comme tous les mardi aprĂšs-midi, Ă  la rĂ©union du Bureau exĂ©cutif d’ @EELV – Ă  14h30 normalement, dĂ©calĂ© d’une heure cause manif.

J’ai enchaĂźnĂ© sur une rĂ©union des chefs de parti verts europĂ©ens.

Entre temps, nous rejoignons 
 Agen, oĂč le mĂȘme cirque nous attend !
On reçoit aussi de plein de monde des messages de soutien, des remerciements d’avoir tenu bon et d’ĂȘtre venus manifester… et des propos inadmissibles de Serge Bousquet-Cassagne qui manifestement les enfile comme des perles ! Parce que si la SecrĂ©taire Nationale d' @EELV cĂšde, c'est quoi la suite ?

Que les militants Ă©cologistes qui militent courageusement dans le coin et partout ailleurs en France ne sortent plus de chez eux ?
Mais pendant ce temps lĂ , Ă  Agen, les chasseurs ont dĂ©jĂ  commencĂ© … bientĂŽt rejoints par la coordination rurale.
De notre cÎté, nous avons mobilisé également.

Des antifascistes du 47, des membres de la CGT et du collectif qui avait organisĂ© la marche aux flambeaux pour lutter contre la rĂ©forme des retraites. Ils ont des pancartes oĂč il est inscrit “Mega bassines = mort”.

Merci à eux 🙏

Toute cette scĂšne se passe devant le lieu ou avait Ă©tĂ© annoncĂ© l’organisation de notre atelier des Ă©tats gĂ©nĂ©raux de l’Ă©cologie (lesecologistes.fr).

Sauf qu’Ă©videmment, on en a trouvĂ© un autre entre temps 🙂 Et que c’est lĂ  que je suis.

Serge Bousquet-Cassagne est contrariĂ©. Manifestement il rĂȘvait de me rencontrer.

Il m’Ă©crit un sms : “Encore Ă©chappĂ©e”.

Je lui rĂ©ponds “Je visite ce dĂ©partement, il est magnifique”.

Il me rĂ©pond “grĂące aux paysans”.

Moi : “Oui. il y en a plein de trĂšs sympas figurez-vous”

Du cĂŽtĂ© de l’hotel ou j’ai prĂ©vu de dormir et oĂč une salle nous a Ă©tĂ© trouvĂ©e pour organiser l’atelier, les militants commencent Ă  arriver.

Certains n’ont pas eu l’adresse et sont avec les chasseurs et la coordination rurale.

Sans que ces derniers ne s’en rendent compte, on arrive Ă  tous les rapatrier par des trajets diffĂ©rents pour en pas attirer l’attention.

On fini par ĂȘtre 40 militants Ă©cologistes pour cet atelier de rĂ©flexion Ă  Agen…

… Et je vous prĂ©sente donc les photos du premier atelier clandestin des Etats gĂ©nĂ©raux de l’Ă©cologie (lesecologistes.fr)

PrĂ©parĂ© et animĂ© avec brio par Annick Minnaert đŸŒ» Et pourquoi un PrĂ©sident de chambre d'agriculture dĂ©ciderait qui a le droit d'aller et venir sur un territoire ?

La France est un Etat de droitNous Ă©changeons rapidement avec les copains Ă©cologistes locaux, qui organisent ce dĂ©placement depuis des semainesOn informe la PrĂ©fecture et le MinistĂšre de l'IntĂ©rieur de notre dĂ©cision et Ă©changeons avec eux des consignes de sĂ©curitĂ© Ă  mettre en placeEt surtout j'appelle tout de mĂȘme Monsieur Bousquet-Cassagne, pour comprendre quel est son problĂšme

C’est assez cocasse : à deux pas de là, la coordination rurale continue de nous attendre et commence à nous chercher comprenant qu’on est ailleurs.

Ici on Ă©change. On plaisante. On me propose de faire un petit mot.

Le slogan des États gĂ©nĂ©raux de l’ecologie, c’est « #VenezCommeVousEtes Â».

Le slogan de la coordination rurale du Lot-et-Garonne aussi manifestement


Merci pour ce moment 😉

Video Poster

Sur la video, à part les copains locaux, vous pourrez reconnaßtre @helenehardy62 , également membre du Bureau Exécutif #EELV, et @RegisGodec , Secrétaire régional EELV Midi-Pyrénées. Merci à eux pour leur présence et leur soutien.
La soirée se termine de maniÚre trÚs conviviale par une livraison de pizzas bios.

On me signale que dans la rue, la coordination rurale nous cherche toujours…

Plus tard, depuis mon lit dans la chambre d’hĂŽtel, je les entends crier dans la rue, faire beaucoup de bruit.

Ils sont saouls. Ils errent en ville. Super.

Le lendemain au rĂ©veil, quand j’ouvre mon tĂ©lĂ©phone, j’ai beaucoup de messages de copains de toute la rĂ©gion Aquitaine. Reportage France 3, article dans les pages rĂ©gionales de la presse locale, ils ont suivi le feuilleton et sont sidĂ©rĂ©s.
En sortant sur la place rejoindre les copains pour le départ, je croise une dame qui rentre avec sa baguette.

“Mais vous, la femme la plus recherchĂ©e du dĂ©partement ! Ne vous en faites pas, je dirai rien. Bravo”. Ces gestes de sympathie se poursuivront toute la journĂ©e.

Pour nous, c’est direction Brazalem, pour parler avec la ConseillĂšre rĂ©gionale @MaryseCombres d’un dossier qui mobilise les Ă©colos depuis des annĂ©es : la LGV ! Je lui dis que je vais donc devoir venir en avion Ă  MarmandeIl me parle des violences de #SainteSoline, m'amalgame aux casseursJe lui demande s'il se rend compte de ce qu'il me ditJe finis par mettre fin Ă  l'appel en lui disant "allez, Ă  demain"
Nous constatons sur place les dégùts que ferait le passage de la ligne à grande vitesse Bordeaux-Toulouse.

MalgrĂ© l’avis dĂ©favorable d’une commission d’enquĂȘte, l’Etat s’obstine Ă  mettre en place cette #LGV.

Explications avec @MaryseCombres – ConseillĂšre rĂ©gionale —

Video Poster

Puis nous allons visiter le technopole Agrinove, qui invente les solutions de demain pour une agriculture plus durable.

Le lieu a Ă©tĂ© trouvĂ© en urgence ce matin suite aux menaces reçues par la ferme qui devait nous accueillir
 les sales mĂ©thodes continuent.

Nous aussi 🙂 Le lendemain matin, dans le train, je me permets, par texto, de lui faire un petit rappel Ă©crit de ce que je lui ai dit la veille :

👉 s’il se passe quoi que ce soit, des poursuites l’attendentToujours dans le train, je constate que comme Max la menace m’en avait avertie la veille (« j’ai fini de mobiliser les paysans, je passe aux chasseurs Â») la fĂ©dĂ©ration des chasseurs du Lot-Et-Garonne a rejoint le mouvement

Et qu’ils ont ajoutĂ© « non violence Â» dans leur appel 🧐Sur place, des habitants excĂ©dĂ©s par les menaces sont solidaires, de maniĂšre improvisĂ©e parfois

On rencontre ensuite des syndicalistes agricoles du Lot et Garonne (Jeunes Agriculteurs et ConfĂ©dĂ©ration Paysanne) que je remercie pour la sĂ©rĂ©nitĂ© et la qualitĂ© de l’échange. Qu’ils sont plusieurs Ă  m’attendre —

(Et que l’apĂ©ro Ă  commencĂ©)
Et on revient vers Agen pour une rencontre avec les anti-nucléaires locaux sous forme de déjeuner avant le train retour. Sur cette autre vidéo, la co-présidente dÚs la Coordination rurale 47 explique son super plan de bataille :

M’empĂȘcher d’aller soutenir le pĂŽle santĂ© de Villeneuve-sur-Lot dont la maternitĂ© est menacĂ©e
Entre temps, on a le droit à un dernier communiqué de Serge Bousquet-Cassagne.

Il revendique avoir « atteint son objectif Â». « Et aprĂšs casse-croĂ»te â€Š Et aprĂšs petite surprise pour le Maire de Marmande Â»

Mais quel objectif au juste, celui de vous ridiculiser ?

De tourner une page de pub dĂ©plorable pour le syndicat d’initiatives local ?

D’avoir mis trĂšs mal Ă  l’aise toute une partie des gens que vous prĂ©tendez reprĂ©senter ?

MĂȘme des membres de votre syndicat m’ont Ă©crit pour s’excuser en disant ne pas se reconnaĂźtre dans vos mĂ©thodes mais ne pas oser le dire

La maniĂšre plus que douteuse que vous avez de gĂ©rer votre Chambre d’agriculture 47 qui de l’aveu de tous ici et nationalement est une catastrophe en terme de gestion financiĂšre et de service rendu aux agriculteurs

Et vos mĂ©thodes de mafieux
 cela ne peut pas continuer dans l’impunitĂ©.
Et votre communiqué de ce midi est en soit une faute de quart supplémentaire. Tout comme les textos de menace que vous avez fait aux uns et aux autres autour de ce déplacement.
On ne peut pas Ă©crire n’importe quoi, surtout sur du papier Ă  en-tĂȘte d’une chambre d’agriculture, Ă©tablissement public soumis Ă  la tutelle des pouvoirs publics.
Des menaces avec le logo de la chambre d’agriculture, ça devient un problùme pour l’Etat.

Je pense que le Ministre de l’Agriculture @MFesneau en conviendra. Je tiens d’ailleurs Ă  remercier pour le tweet de condamnation ferme qu’il a publiĂ©.

Cette semaine, la coordination rurale 47 a d’ailleurs confirmĂ© son recours systĂ©matisĂ© Ă  la menace dans un courrier adressĂ© aux Ă©lus locaux dans le cadre de l’extension de la zone Natura 2000.

« Nous saurons venir dans vos mairies demander des comptes et des explications ».

Ah un moment, il va peut ĂȘtre falloir dire STOP.
Plus globalement, quel bilan de ce déplacement ?
1⃣ Un GRAND merci Ă  toutes celles et ceux qui l’ont permis, chez les militants Ă©colos comme chez les forces de l’ordre.
Merci d’avoir Ă©tĂ© plus malins qu’eux. En restant calme, en Ă©tant non violents, en venant quand mĂȘme et en arrivant Ă  jamais les croiser puisqu’ils sont tombĂ©s dans tous les piĂšges qui ont Ă©tĂ© tendus. Nous avons toujours eu un temps d’avance.
2⃣ COURAGE Ă  celles et ceux qui subissent le Monsieur toute l’annĂ©e.

(ou des spécimens du genre ailleurs)

La gauche locale a notamment fait un communiquĂ© de soutien. Merci Ă  eux pour leur soutien tout au long de la sĂ©quence 🙏

cc @partisocialiste @FranceInsoumise @particommuniste

MĂȘme la DĂ©putĂ©e #RN du coin @HeleneLaporteRN a clairement pris ses distances :

“Je n’apprĂ©cie pas les mĂ©thodes d’intimidation, la violence et je les condamne. Il faut pouvoir dialoguer”.

3⃣ Tout s’est bien passĂ© avec tout le monde sauf avec ce Monsieur.

Je suis bien reçue par tous les syndicats agricoles sauf le sien.

C’est surement que c’est lui le problĂšme… plus que moi.

Il fait honte Ă  sa profession.

4⃣ Le Monsieur qui avait l’air de se prendre pour une star locale charismatique va maintenant ramer pour rattraper la sĂ©quence catastrophique pour lui…
Comme le disait tout Ă  l’heure le commentateur de Radio 4 – LA radio locale :

” Il a surement marquĂ© des points chez ses adeptes mais il en a perdu pas mal dans l’opinion publique, on le voit dans les commentaires sur nos rĂ©seaux”.

Pour Ă©couter l’Ă©mission en question – dont j’Ă©tais l’invitĂ©e ce midi pour parler agriculture, sĂ©cheresse, et dĂ©briefing de ce dĂ©placement, c’est ici —
radio4.fr/podcast-o-2903

4⃣ La France a découvert hier M. Bousquet-Cassagne.

Vous ĂȘtes trĂšs trĂšs nombreux Ă  ĂȘtre surpris par ce personnage de mauvaise sĂ©rie Netflix.

La coordination rurale du 47 ressemble plus dans son fonctionnement Ă  une secte qu’Ă  un syndicat agricole.

Leurs deux derniĂšres publication montre d’ailleurs qu’ils sont dans leur monde. Ils ont eu l’impression de vivre la guerre 39-45. Tout cela est bien ridicule … mais tout aussi inquiĂ©tant. La vidĂ©o qu’en fait @carinecauss , la correspondante de @sudouest , est assez reprĂ©sentative du fait qu’on ne comprends rien, qu’ils parlent tous en mĂȘme temps, et mĂ©langent toutPendant ce temps lĂ , ne nous voyant pas arriver Ă  Marmande, une autre Ă©quipe s’est prĂ©parĂ©e Ă  Villeneuve-sur-Lot
Ce sujet ne concerne plus ce soir juste le Lot-et-Garonne oĂč beaucoup de gens le subissent, oĂč beaucoup de gens n’osent pas en parler parce qu’ils habitent ici.
Aujourd’hui, cela devient un problĂšme national parce qu’il est devenu Ă©vident que l’Etat de droit ne s’arrĂȘte pas au Lot-et-Garonne.
Ce monsieur n’a pas le droit d’interdire Ă  des responsables politiques de venir dans ce dĂ©partement.
Je pense qu’il y aura des consĂ©quences.

J’ai appris trop de choses pendant ce dĂ©placement pour en rester lĂ .

🙏Quand Ă  vous qui m’avez lue jusqu’au bout : merci, bravo, et n’hĂ©sitez pas Ă  partager autour de vous, que ce Monsieur ne s’en tire pas Ă  si bon compte.

#NoPasaran

Ah et j’ai oubliĂ© de vous dire
 le fils de Serge Bousquet Cassage a Ă©tĂ© SecrĂ©taire du Rassemblement national du Lot et Garonne
 Son pĂšre l’a beaucoup aidĂ© dans ses campagnes


Il a aussi Ă©tĂ© collaborateur parlementaire de 
 mon maire, Steeve Briois đŸ€·đŸœâ€â™‚ïž

lemonde.fr/politique/arti


Leave a Reply

Your email address will not be published.